© JLV-Photos / Istock

Les refuges du parc national du Mercantour

Une nuit en refuge dans le Mercantour, c’est une expérience unique d’immersion au cœur d’une nature préservée !

Lieux d’échanges, ils revendiquent une âme et un caractère authentiques, où la promiscuité n’est pas un inconvénient mais un gage de convivialité. Une nuit en refuge est une expérience unique pour retrouver le goût des choses simples, redécouvrir le bon sens pour gérer durablement nos ressources naturelles (eau, énergie) et se fondre dans notre environnement. Profitez sans limite de la voie lactée, du bonheur d’une soirée déconnectée au coin du feu à écouter les récits croustillants du gardien ! Découvrez la liste des refuges du Parc national du Mercantour !

Les différents types de refuges que vous retrouvez dans le Mercantour.

Sur la Côte d’Azur, il y a un hébergement pour toutes vos envies .
Sur les sentiers de haute-montagne, et plus particulièrement dans la vallée du Mercantour, les randonneurs avides d’ascension et de dénivelé découvrent tout au long de l’année les écrins montagnards. Mais une journée à travers la faune et la flore de ce parc naturel, requiert aussi du repos, souvent bien mérité. Gîtes, bivouacs, refuges, sont les lieux ou marcheurs et randonneurs peuvent faire une halte. Parfois simples dortoirs, d’autres fois chalets avec demi-pension ou pension complète (vous pourrez peut-être même commander votre pique-nique), vous trouverez forcément l’endroit où reprendre votre souffle. Et pourquoi pas, entre deux respirations d’air pur, déguster les produits locaux de la montagne.
Car non, un refuge n’est pas qu’un endroit où dormir, c’est aussi un lieu d’accueil, d’information, de chaleur et de convivialité. Outre le(s) gardien(s) de refuge, vous y rencontrerez d’autres pèlerins venus chercher, comme vous, une plénitude qu’on ne trouve que dans les montagnes.

Comment réserver un refuge dans le Mercantour ?

Si vous décidez de partir avec un accompagnateur, il sera à même de s’occuper de la réservation sur le chemin de votre rando. Si en revanche, vous décidez d’aller admirer marmottes et bouquetins en toute liberté, il vous faudra alors réserver votre nuitée.
Soyez tout de même conscient que la montagne peut s’avérer parfois éprouvante, et qu’il est toujours préférable de partir accompagné plutôt que seul. Tout comme pour la plongée sous-marine, rappelez-vous qu’en randonnée, l’unité : c’est le nombre, et qu’en cas de soucis, un soutien est toujours le bienvenu.
La majorité des refuges sont gardés, mais dans le cas contraire, vous serez peut-être seuls à loger pour la nuit. Il faut donc bien se renseigner avant de partir.
Pour cela, retrouvez ici toutes les informations

Est-ce que les refuges sont ouverts toute l’année ?

Il existe des refuges qui sont ouverts toute l’année, mais ce n’est pas le cas de tous. En effet, certains ne sont ouverts que l’été, et d’autres, que partiellement l’hiver. Il conviendra donc de prendre tous les renseignements avant votre départ afin d’éviter toutes mauvaise surprise. Le meilleur moyen de ne pas se retrouver devant un établissement fermé, c’est de téléphoner. Vous serez ainsi sûr d’obtenir des renseignements fiables, sachant que certains sites internet ne sont pas forcément à jour. Et, qui plus est en ces temps particuliers, rien ne vaut un contact humain !
N’oubliez pas que si l’hébergement en montagne de votre choix n’est pas disponible, il existe d’autres type d’hébergements qui vous attendent sur toute la Côte d’azur : hébergements insolites, Gites, campings, hôtels …

Quelles sont les plus belles randonnées dans les alentours des refuges du Mercantour ?

« Que la montagne est belle » chantait Jean Ferrat. Et il a toujours raison. Glaciers, crêtes, massifs bouquetins, aigles, gypaète, et tant d’autres merveilles sont à découvrir tout au long des sentiers. Randonner, ce n’est pas que marcher, c’est aussi observer, respirer, vivre la montagne. Pour que chacun y trouve son plaisir, différents niveaux de randonnées existent. Que vous soyez marcheur aguerri, Flâneur du dimanche, ou contemplateur en famille, il y a forcément un sentier fait pour vous.
Il existe pléthore de circuits, et pour ne citer que certains d’entre eux :
– Le circuit des Lacs de Prals, Madone de Fenestre
– Mont Pépoiri par les lacs des Millefonts
– Lacs et roches gravées de la Vallée des Merveilles
– Cime du diable par le refuge des Merveilles
– Lacs de Vens par le Pra et le Col du Fer
Et pour les plus téméraires (et les grands marcheurs) : le Mont Ténibre par le refuge de Rabuons.
Tout comme pour les hébergements en montagne, n’hésitez pas à prendre tous les renseignements, y compris (surtout) météorologiques, avant de partir en randonnée. Sans oublier, bien évidemment un bon équipement, et surtout, de bonnes chaussures.

Bonne randonnée dans la Vallée du Mercantour !

Nos suggestions