© JWackenhut / IStock

Escapade au Lavandou

Autrefois village de pêcheurs, le Lavandou est aujourd’hui une station balnéaire qui mérite un véritable détour en passant par ses plages à perte de vue, ses eaux translucides, ses dauphins et ses paysages. Le Lavandou est également un excellent point de chute pour découvrir le patrimoine naturel de ses communes voisines.

Au pays des dauphins et des pêcheurs

Situé au pied du Massif des Maures et face aux îles d’Or, le Lavandou est un authentique village de pêcheurs. Si la station balnéaire n’en compte aujourd’hui plus qu’une dizaine, elle a été fondée il y a tout juste un siècle par des pêcheurs génois et catalans appâtés par une mer particulièrement poissonneuse…

Ses nombreuses rencontres avec les cétacés au large de ses côtes lui a vallu le surnom de « La Cité des Dauphins ». Elle fait par ailleurs partie du sanctuaire Pelagos, cet espace maritime qui bénéficie d’un accord pour la protection des mammifères marins.

Douze kilomètres de sable fin

Le Lavandou est également bien connu pour ses plages. En effet, vous pouvez profiter de douze plages de sable fin étendues sur près de douze kilomètres de littoral, depuis le quartier de l’Anglade jusqu’à celui de Pramousquier. Familiale, sportive ou discrète, vous trouverez LA plage de vos désirs. Si chaque d’entre-elles a sa particularité, elles ont toutes un accès facilité par des aménagements.

Ce patrimoine, un des plus beaux de la ville, est ainsi triplement labellisé
« Pavillon Bleu d’Europe », « Pavillon Étoiles de Mer » et « Certification eau de baignade » ; alors n’oubliez-pas d’en prendre soin !

Une balade à vélo pour tous

Envie de rejoindre les plages à vélo ou tout simplement de découvrir autrement Le Lavandou ? L’ancienne voie de chemin de fer du “Train des Pignes” a été totalement réaménagée en une piste cyclable sécurisée accessible à tous. Ce parcours régulièrement ombragé grâce à une végétation abondante est particulièrement adapté aux familles. Il longe ainsi la mer sur huit kilomètres, depuis Le Lavandou jusqu’à Pramousquier. Pour l’emprunter, il suffit de se rendre au rond-point de la 1re D.F.L et de prendre la deuxième sortie.

Deux fenêtres vertes sur le littoral

De passage au Lavandou, impossible de ne pas s’arrêter au Domaine du Rayol sur la commune du Rayol-Canadel. Le paysagiste Gilles Clément a conçu dans cet espace naturel protégé : “Le Jardin des Méditerranées« . Une invitation au voyage à travers les paysages méditerranéens du monde mais aussi de paysages à climat plus aride ou subtropical.

Autre fenêtre verte sur le littoral, toujours au Rayol-Canadel : la corniche des Maures. Face aux Îles d’Or, elle se situe à mi-parcours entre le Cap Bénat et la presqu’île de Saint-Tropez. Le découpage escarpé de la Corniche procure un dépaysement à couper le souffle en surplombant les eaux cristallines de la baie.

Possédant une biodiversité exceptionnelle, nous vous conseillons de découvrir cette pépite lors d’une balade commentée en compagnie d’un guide naturaliste pour vous révéler tous ses secrets.

Nos suggestions