Expositions
©People Images

Les grandes expositions estivales en 2022 sur la Côte d’Azur !

Quelles sont les grandes expositions à voir en Côte d’Azur cet été 2022 ? Nous vous avons préparé une liste des incontournables à ne pas manquer… Il y en a pour tous les goûts !

1 – « LA CÔTE D’AZUR S’AFFICHE CET ÉTÉ ! »

📍 Espace culturel Lympia à Nice
📆 Du 06 mai au 18 septembre 2022

 

Une exposition d’affiches de la Côte d’Azur du XIXe siècle à aujourd’hui : l’occasion de (re)découvrir la Côte d’Azur sous l’œil d’affichistes tels que Eric Garence.

Cette exposition est une invitation au voyage dans le « plus beau pays du monde » de Dominique Durandy. On s’y rend en train, en automobile ou en avion. On y profite d’un climat favorable et de paysages grandioses.

On y découvre une terre de soleil, de culture et de sport. Ce séjour haut en couleur s’achève au XXIe siècle par une rencontre avec Éric Garence qui dévoile sa vision de la Côte d’Azur.

Des visites guidées de l’exposition et divers ateliers seront organisés gratuitement à l’Espace Culturel Lympia.

 

Pour plus d’informations

2 – « CHRISTIAN LOUBOUTIN, L’EXHIBITIONNISTE » CHAPITRE II

📍 Grimaldi Forum Monaco à Monaco
📆 Du 09 juillet au 28 août 2022

 

Cet été sur la Côte d’Azur, Christian Louboutin expose ses plus belles créations cet été au Grimaldi Forum Monaco.

Christian Louboutin, L’Exhibition[niste], Chapitre II, offrira au public une perspective inédite, après une première exposition au Palais de la Porte Dorée à Paris en 2020.

La scénographie en préparation pour Monaco s’étendra sur 2000 m² et dévoilera des inédits liés aux inspirations monégasques du créateur ainsi que de nouvelles collaborations, dont un projet exceptionnel en cours d’élaboration avec le plasticien britannique Allen Jones.

Loin d’une rétrospective classique, le parcours de l’exposition a été conçu comme une odyssée joyeuse à travers trois décennies d’une créativité foisonnante, empreinte de curiosité pour toutes les cultures et tous les arts.

 

Pour plus d’informations

3 – « BIENNALE DES ARTS 2022 DE NICE »

📍 11 musées de la ville de Nice
📆 Du 09 juin au 30 avril 2023

 

Les Musées de la ville de Nice présentent 11 expositions à l’occasion de la Biennale des Arts de Nice sur le thème des Fleurs.

Après Un Eté pour Matisse (2013), Promenade des Anglais (2015), Ecole(S) de Nice (2017), et L’Odyssée du Cinéma (2019), cette cinquième édition célébrera le lien profondément enraciné, presque mythologique, unissant la ville de Nice, ville verte de la Méditerranée et des fleurs.

La Biennale des arts est un rendez-vous culturel bien inscrit dans la saison niçoise.

Cette année encore, elle viendra illustrer l’exceptionnelle vitalité culturelle et artistique de Nice, qui aspire à devenir, en 2028, capitale européenne de la culture.

Les 11 expositions qui seront proposées jusqu’à la fin de l’année. Chacun des musées municipaux a abordé ce thème dans la logique de sa vocation particulière :

 

Pour plus d’informations

4 – LE MUSEE ÉPHÉMÈRE DU CINÉMA :
« LOUIS DE FUNÈS, L’EXPOSITION »

📍 Palais des Festivals et des Congrès à Cannes
📆 Du 14 juillet au 21 août 2022

 

C’est à Cannes, dans la ville du cinéma, qu’est installé le Musée Éphémère du Cinéma.

Rendez-vous dans le Palais des Festivals pour découvrir l’histoire du cinéma, à travers une exposition thématique et des animations.

Cette exposition revient sur la centaine de rôles incarnés par Louis de Funès, dont les succès sont régulièrement vus et revus en France et dans le monde, et qui est désormais célébré par cinq générations de spectateurs.

Elle montre et décrypte les sources d’inspiration et les ressorts comiques de Louis de Funès, notamment à travers son génie burlesque de l’observation qui l’a conduit au sommet du box-office à 50 ans.

Cette exposition est une invitation à découvrir l’acteur sous toutes ses facettes à travers la réunion de près de 300 œuvres.

Parmi celles-ci, on retrouve la voiture du Corniaud, le costume de Rabbi Jacob… mais aussi des photographies, des peintures, des dessins, des sculptures, des documents d’époque et des extraits de films qui donnent envie de revoir tous ces grands classiques.

 

Pour plus d’informations

5 – « EN RÊVANT
LA MÉDITERRANÉE »

📍 Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer
📆 Du 19 mai au 18 septembre 2022

 

La Villa Kérylos accueille les œuvres d’Antoine Pierini, artiste et maître verrier.

Le monument et l’artiste partagent les sources communes de la Méditerranée ainsi que la volonté farouche de s’affranchir du temps. Par les œuvres de verre d’Antoine Pierini, la lumière prend dans la Villa d’inédites formes colorées. Fidèle à l’esprit des lieux, cette exposition fait vivre l’Antiquité dans le présent, sans jamais la trahir, sans jamais la copier, mais en la réinventant.
Découvrez au travers de cette exposition l’usage du verre et ses techniques et plongez dans le monde solaire de l’artiste inspiré de l’art et de la philosophie antique.
Visuelle, sonore, chargée d’histoire, de littérature et de philosophie, cette exposition s’annonce comme une véritable splendeur esthétique.

 

Pour plus d’informations

6 – « AU CŒUR DE L’ABSTRACTION »

📍 Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence
📆 Du 02 juillet au 20 novembre 2022

 

La Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence propose une exposition autour de l’abstraction co-organisée avec la Fondation Gandur pour l’Art. Elle expose ainsi près de 120 œuvres de la Fondation Gandur pour l’Art (Genève) et propose une immersion passionnante dans l’abstraction des années 1950 à 1980.

Les œuvres de Hans Hartung, de Martin Barré, de Simon Hantaï ou de Pierre Soulages montrent l’évolution de l’art non-figuratif sur quatre décennies. Dans un parcours thématique et chronologique, l’exposition propose notamment de découvrir l’abstraction lyrique et gestuelle de Georges Mathieu, l’expressionnisme abstrait de Sam Francis ou Joan Mitchell, l’abstraction géométrique de Victor Vasarely, les œuvres cinétiques d’Alexander Calder et de Jean Tinguely, jusqu’à la remise en question de la peinture par le groupe Supports/Surfaces. Les années 1980 s’ouvrent sur une période de renouvellement de l’art abstrait, poursuivant les expérimentations intenses des années précédentes.

 

Pour plus d’informations

7 – « RESPIRER L’ART, QUAND L’ART CONTEMPORAIN SUBLIME L’UNIVERS DU PARFUM »

📍 Musée International de la Parfumerie (MIP) à Grasse
📆 Du 20 mai au 05 mars 2023

 

Le Musée International de la Parfumerie à Grasse propose une exposition collective dédiée aux liens entre le parfum et l’art contemporain.

Ces regards croisés d’artistes constituent un témoignage actuel sur le monde des odeurs aujourd’hui à Grasse, berceau historique des savoir-faire de la parfumerie.

L’olfaction est devenue un médium de prédilection pour une génération d’artistes qui n’hésite pas à collaborer avec les professionnels de la parfumerie et les scientifiques. En effet, l’olfaction offre des possibilités de création contemporaine innovantes.

Les éléments végétaux utilisés comme matières premières en parfumerie insufflent de la poésie dans des installations artistiques éphémères voire aériennes. D’autres artistes évoquent la sensualité et la fluidité du parfum par des créations réalisées en verre.

Verreries de laboratoire, alambics, matériaux bruts nourrissent leur imaginaire.

 

Pour plus d’informations

8 – « JAUME PLENSA – LA LUMIÈRE VEILLE »

📍 Musée Picasso à Antibes
📆 Du 11 juin au 25 septembre 2022

 

Le sculpteur et graveur catalan Jaume Plensa expose ses œuvres au Musée Picasso à Antibes. Le père de l’immense sculpture « Nomade », qui domine le port Vauban, revient à Antibes avec des dessins cette fois. L’exposition « Jaume Plensa – La lumière veille » rassemble quatre-vingt-dix œuvres réalisées entre 1982 et 2022. C’est la première rétrospective des dessins de l’artiste dans un musée.

Elle a été conçue à l’occasion du dixième anniversaire de l’installation pérenne de la sculpture monumentale Nomade sur la terrasse du Bastion Saint-Jaume, commande pour le musée Picasso de la ville d’Antibes à l’artiste en 2010.

Jaume Plensa est un sculpteur contemporain espagnol né à Barcelone en 1955. Il s’est rendu célèbre dans les débuts des années 1980 par de grandes formes simples en fonte, puis son œuvre a évolué vers des installations sculpturales utilisant la lumière, le son et le langage.

 

Pour plus d’informations

9 – « LEGER ET LE CINÉMA »

📍 Musée Fernand Leger
📆 Du 11 juin au 19 septembre 2022

 

Cette exposition explore de manière exhaustive et totalement inédite, les relations fortes, durables et fructueuses que le peintre Fernand Léger (1881-1955) a entretenues au fil de son œuvre avec le septième art.

Amateur de films, créateur de décors, d’affiches, théoricien, réalisateur, producteur ou même acteur, toutes les facettes de l’implication de Fernand Léger dans le monde cinématographique sont évoquées dans cette exposition.

L’exposition évoque aussi les premières contributions de Léger au cinéma : les projets d’affiche et l’animation du générique pour le film La Roue d’Abel Gance, ou encore le projet d’affiche et de décor pour le laboratoire futuriste de l’Inhumaine.

D’autres projets cinématographiques suivront dans les années 1930 avant l’aventure collective, fortement marquée par l’esthétique surréaliste, du film Dreams that money can buy, réalisé en 1947 par le peintre et cinéaste Hans Richter, auquel contribuent également les artistes Marcel Duchamp, Max Ernst ou encore Alexander Calder.

Films, tableaux, archives, photographies permettent de cerner ce sujet passionnant dans toute sa richesse et sa modernité et de mettre en lumière la dimension totalement pluridisciplinaire de l’œuvre de Fernand Léger.

➥ Pour plus d’informations

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @museebonnard

10 – « ENFANCES RÊVÉES, BONNARD, LES NABIS ET L’ENFANCE »

📍 Musée Bonnard à Le Cannet
📆 Du 06 juillet au 06 novembre 2022

 

Le musée Bonnard replonge dans l’enfance… monde de charme et de questionnements des nabis et de Bonnard.

Plusieurs grands noms sont au rendez-vous autour de Pierre Bonnard : Maurice Denis, Aristide Maillol, Paul Ranson, Ker-Xavier Roussel, Félix Vallotton, Édouard Vuillard notamment.

Ces immenses artistes ont, chacun à leur manière, dressé d’attendrissants portraits d’enfants, seuls ou au sein de leur propre famille ou au cœur de leurs espaces picturaux.

L’exposition « Enfances révées, Bonnard, Les Nabis et l’enfance » est construite autour de 4 chapitres : Scènes de rue & promenades, Jardins publics & Jardins privés, Scènes de famille – entre jeux et éducation et Illustrations, Contes & Photographies qui viennent illustrer avec pertinence la vision multiple qu’ils ont de l’enfant.

 

Pour plus d’informations

11 – « LE SONGE D’ULYSSE »

📍 Fondation Carmignac sur l’Ile de Porquerolles
📆 Du 30 avril au 16 octobre 2022

 

Cette année, à la Villa Carmignac, c’est une exposition inspirée par le héros grec qui après la guerre de Troie (L’Iliade), navigua dix ans durant, pour retrouver son foyer. Ulysse aurait touché, dans son errance, au rivage de Porquerolles. II y aurait combattu et terrassé l’Alycastre, ce monstre envoyé par Poséidon et sculpté par l’artiste Miquel Barceló à l’entrée de la Villa Carmignac. Sur cette île de Méditerranée, où la lumière, la mer, les arbres et les grottes sont les mêmes qu’au temps d’Homère, les dieux et les mythes sont toujours vivants. L’Odyssée nous accompagne encore et nous aide à vivre, comme certaines œuvres d’art plus contemporaines, qui éclairent parfois nos destinées. Dans la continuité des expositions précédentes qui nous faisaient pénétrer dans un monde souterrain ou sous-marin, Le Songe d’Ulysse invite de nouveau à passer sous la surface.

 

Pour plus d’informations

12 – « LA GASTRONOMIE, LOUIS DE FUNÈS EN FAIT TOUT UN PLAT ! »

📍 Musée Louis de Funès à Saint-Raphaël
📆 Du 25 juin au 31 mai 2023

 

Le musée Louis de Funès consacrera sa deuxième exposition temporaire à la gastronomie française. Organisée autour de la visite immersive de l’Usine Tricatel et de la table de M. Septime, l’exposition « La gastronomie, Louis de Funès en fait tout un plat ! » est un hommage aux films de Louis de Funès qui ont pour recette notre art culinaire. L’appétit de Louis de Funès pour le cinéma (140 films en près de 40 ans de carrière) est proportionnel à son amour de la bonne cuisine française. Louis de Funès en fait sa spécialité, elle lui offre des rôles protéiformes dans lesquels il nous régale. L’acteur nous fait revisiter le menu idéal d’une vraie table française avec ses classiques, fait de grandes traditions et de bons petits plats, ponctué de messages gourmands et engagés comme toujours !
Le parti pris de cette exposition a été de créer une scénographie puissante avec la reconstitution de l’usine Tricatel de L’Aile ou la cuisse et de la célèbre table de M. Septime dans Le Grand Restaurant. Le parcours de la Gastronomie à travers le musée dévoilera les recettes cultes qui ont marqué la filmographie de Louis de Funès.

 

Pour plus d’informations

13 – « JE NE SUIS PAS PICASSO / CE N’EST PAS DU TOUT CUIT »

📍 Musée Magnelli, Musée de la céramique à Vallauris
📆 Du 25 juin au 19 septembre 2022

 

Plongez dans l’univers de Ben au Musée Magnelli, musée de la céramique, à Vallauris.

Fort connu pour son travail de peinture, ses écritures-aphorismes calligraphiques, BEN révèlera au public au travers de cette exposition le lien étroit qu’il entretient avec la céramique, notamment au travers de « ready-made » et de créations originales. L’épine dorsale de l’exposition est de montrer que la céramique est une matière ouverte sur la création.

L’exposition « Je ne suis pas Picasso / Ce n’est pas du tout cuit » prendra place au sein de la salle Eden, ancien cinéma et depuis 2004, transformée en espace d’exposition temporaire du musée. Au-delà du matériau, l’artiste a souhaité se réapproprier cet espace pour y développer ses créations. Cette exposition sera aussi l’occasion d’une collaboration avec l’artiste plasticienne Monique Thibaudin qui vit et travaille à Vallauris.

 

Pour plus d’informations

Vous aimerez aussi !
Nos suggestions