Expositions
©People Images

Les grandes expositions estivales en 2024
sur la Côte d’Azur !

Cet été, la culture est mise à l’honneur sous le soleil de la Côte d’Azur avec plus d’une quinzaine d’expositions incontournables. De Monaco à Hyères en passant par Nice et Cannes, partez pour un tour d’horizon artistique qui célèbre l’histoire et la culture de la Côte d’Azur au travers d’artistes dont l’histoire est parfois profondément liée avec la région.

1- Destination Monaco et l’exposition-événement Turner, le sublime héritage

À partir du 6 juillet et jusqu’au 1ᵉʳ septembre 2024, l’iconique Rocher de Monaco est l’écrin d’une fabuleuse exposition pour les amateurs d’art pictural avec l’exposition “Turner, le sublime héritage”. En effet, c’est au Grimaldi Forum que vous êtes conviés pour une immersion époustouflante dans l’univers de Joseph Mallord William Turner. Sur plus de 2000 m², vous pouvez naviguer au cœur d’une collection d’œuvres majeures évoquant des scènes de tempêtes en pleine mer, des paysages uniques et les explorations de ce maître incontesté de la lumière.

Le génie de Turner, et sa capacité à saisir l’insaisissable pour montrer la beauté et la puissance de la nature, ont d’ailleurs influencé une pléiade d’artistes éminents tels que Richard Long, Cornelia Parker, ou encore Katie Paterson. Chacun d’entre eux (et plus encore) y proposent également leur interprétation du concept du Sublime vous offrant une opportunité unique de plonger dans l’univers fascinant de Turner, et d’apprécier l’impact durable de son œuvre sur l’art moderne et contemporain.

2- Direction Nice en quête d’images emblématiques

Si vous longez le bord de mer jusqu’à Nice, une escale à Villefranche-sur-Mer s’impose pour les plus nostalgiques des années 1950 à 1970. La Chapelle Saint Elme vous accueille pour une célébration envoûtante de la féminité au cœur de l’exposition “Brigitte Bardot, au-delà de l’image”. Jusqu’au 26 mai, vous pouvez y découvrir des photographies rares de “la plus belle femme du monde”, capturées par l’œil délicat du photographe suisse Léonard de Raemy. De ses débuts éclatants dans le cinéma à son engagement passionné pour la protection des animaux, Brigitte Bardot reste l’égérie internationale de la Côte d’Azur, symbole à la fois de beauté et d’activisme.

C’est ensuite à Nice que le Musée National Marc Chagall présente du 1er juin au 16 septembre l’exposition “Chagall politique – Le cri de la liberté”. À travers les tourments du XXe siècle, Marc Chagall a créé une œuvre profondément ancrée dans l’histoire, portant un message d’égalité, de tolérance et de paix universelle. Cette exposition, enrichie par des recherches récentes et des prêts exceptionnels, vous offre une lecture inédite de l’œuvre de l’artiste, mettant en lumière son engagement politique et humaniste.

Au cœur de Nice, le Musée Matisse dévoile du 28 juin au 29 septembre une exposition fascinante intitulée “MiróMatisse : au-delà des images”. Cette collaboration entre la Fundació Joan Miró de Barcelone et le Musée Matisse explore les liens profonds et constructifs entre les œuvres d’Henri Matisse et de Joan Miró, malgré toutes leurs différences esthétiques et générationnelles.

Jusqu’au 30 juin, les fans de BD vont trouver leur bonheur grâce à deux expositions relatives à Hergé, célèbre créateur de Tintin. La première, à l’Espace Lympia, vous dévoile le profond lien entre “Hergé et l’Art”. Cette rétrospective de ses débuts en bande dessinée à sa passion pour l’art et la collection vous offre un regard inédit sur la bande dessinée et les œuvres d’art qui ont inspiré l’artiste.

En parallèle, le Musée des Arts asiatiques de Nice révèle les dessous de l’histoire entre “Tintin et Tchang”. Cette double exposition, en collaboration avec le Musée Hergé de Louvain-la-Neuve en Belgique, célèbre l’amitié entre Hergé et Tchang Tchong-jen, l’étudiant chinois qui a inspiré le personnage de Tchang, notamment à travers des lettres échangées qui montrent l’influence profonde de cette rencontre sur l’évolution de l’œuvre d’Hergé.

3- De belles œuvres à découvrir entre Nice et Cannes

C’est à Saint-Paul-de-Vence que vous attend la prochaine étape pour un rendez-vous immanquable. La Fondation Maeght vous accueille pour une exposition intitulée “Amitiés, Bonnard-Matisse pour les 60 ans de la Fondation Maeght”. Du 29 juin au 6 octobre, vous pourrez y explorer la relation unique entre ces deux génies et leur lien avec la famille Maeght, avec des œuvres rares et des documents exceptionnels.

Si vous passez ensuite près de Biot, deux expositions sont à découvrir au Musée National Fernand Léger. Du 24 février au 27 mai, c’est le “Léger Défilé !”  grâce à une collection de costumes originaux inspirés de l’œuvre de Fernand Léger, et créés par les étudiants du lycée Les Coteaux à Cannes (inscrits au Diplôme National des Métiers d’Art et du Design option Spectacle).
Puis du 15 juin au 18 novembre prend lieu l’exposition “Léger et les nouveaux réalismes – Les collections du MAMAC à Biot”. Une occasion parfaite pour redécouvrir les œuvres joyeuses et colorées de l’artiste aux côtés de toiles d’artistes majeurs du Nouveau Réalisme.

Enfin, du 6 juillet au 30 septembre à Vallauris, le Musée National Pablo Picasso vous présente l’exposition “Chaque jour est éternel”. L’artiste sculpteur et photographe Awena Cozannet est invitée à exposer dans la chapelle du musée, vous incitant à une réflexion poignante sur les mouvements migratoires et l’héritage qui pèse sur les individus.

4- L’art sous toutes ses formes à Cannes et ses alentours

Arriver à Cannes va forcément ravir les amateurs du 7e art. Le 9eme Musée éphémère du cinéma consacré à “The Kid”, premier chef d’œuvre de Charlie Chaplin, vous permet de monter les marches du Palais des Festivals et des Congrèsdu 9 juillet au 25 août, pour plonger en immersion dans le Londres du 19e siècle grâce aux images exceptionnelles des coulisses du film.

Au Cannet, à quelques kilomètres, l’exposition du Musée Bonnard “Toulouse-Lautrec Tête d’Affiche” retrace le génie lithographique de Toulouse-Lautrec de 1891 à 1899 avec près de 80 estampes mais aussi 2 peintures iconiques prêtées par le musée d’Orsay. Ce parcours vous invite à redécouvrir le Paris de la Belle Époque et ses figures emblématiques immortalisées par l’artiste. Puis du 29 juin au 3 novembre, l’exposition “Bonnard et la poésie d’un objet ordinaire” explore l’obsession du célèbre peintre Pierre Bonnard pour un vase aux décors banals qui lui aura inspiré près d’une trentaine d’œuvres.

Rendez-vous ensuite au Centre d’Art de Mougins qui propose une exposition visuelle inédite du 25 mars au 29 septembre : “Fractal Flowers – Transparences imaginaires – Hommage à Francis Picabia par Miguel Chevalier”. Le célèbre artiste numérique Miguel Chevalier revisite le rapport exubérant de Picabia à la nature avec des fleurs numériques projetées sur différents supports technologiques.

Événement encore à Mougins où le Musée d’Art Classique, rebaptisé FAMM (Femmes Artistes du Musée de Mougins), ouvre ses portes le 21 juin, devenant ainsi le premier musée majeur entièrement dédié aux femmes artistes en Europe. L’exposition présente une centaine d’œuvres majeures de plus de 80 femmes artistes, dont Frida Kahlo, Berthe Morisot et Niki de Saint Phalle.

À noter également, une exposition poignante au Centre de la photographie de Mougins : “Comrade Sisters : Women of the Black Panther Party”. Du 28 juin au 6 octobre, cette exposition révèle des photos inédites sur les femmes dans le mouvement des Black Panthers, mettant en lumière leur rôle crucial dans cette période d’émancipation du mouvement noir américain. Une véritable immersion dans l’histoire, capturée par l’objectif de Stephen Shames.

5- Honneur aux femmes aux îles d’Hyères

Sur l’île de Porquerolles, la Fondation Carmignac dévoile du 27 avril au 3 novembre « The Infinite Woman » à la Villa Carmignac. Une exploration audacieuse et émancipatrice de la représentation féminine à travers les siècles, sous le commissariat d’Alona Pardo. L’exposition met en scène un récit artistique diversifié, de Botticelli à Judy Chicago, qui défie les normes sociales et les catégories traditionnelles de l’art. Elle associe des œuvres majeures de la collection Carmignac à des prêts exceptionnels et à des productions spécialement créées pour l’événement, offrant une vision riche et nuancée des représentations féminines dans l’art.

L’été sur la Côte d’Azur est donc placé sous le signe de l’art, avec de nombreuses occasions de découvrir ou redécouvrir des artistes de renom, tout en explorant la richesse culturelle de la French Riviera !

À FAIRE AUSSI :
Fermer