Lac Graveirettes en automneRandonnées en automne sur la Côte d'Azur.
©CRT Côte d'Azur France/Lionel LECOURTIER

Randonnées sur la Côte d’Azur : profiter des couleurs de l'automne dans l’arrière‑pays

L’automne est certainement le meilleur moment de l’année pour faire de la randonnée et profiter en même temps des douces couleurs que cette saison confère à la nature. Entre ses magnifiques paysages montagneux et ses crêtes étincelantes, voici nos idées de randonnées ressourçantes et dépaysantes pour partir explorer l’arrière-pays niçois.

Les randonnées dans la vallée de la Tinée

Circuit du Bois d’Anelle

 

Au départ de Saint-Etienne-de-Tinée, partez explorer le circuit du Bois d’Anelle. Cette randonnée de 4h vous promet une visite bucolique du plateau d’Anelle, un nom dérivé du provençal « agnel », soit « agneau ». Et cette signification a un véritable sens ! Car le long de votre randonnée pédestre, vous allez rencontrer de nombreuses granges d’alpage bâties en bois de mélèze. Elles servaient autrefois à abriter la précieuse nourriture du bétail en prévision des longs hivers.

Si vous envisagez une randonnée avec un niveau de difficulté moyen, le circuit du Bois d’Anelle est parfait ! Emprunter le tracé du GR®5, il va vous faire traverser la magnifique forêt de sapins et d’épicéas. Le moment est propice à se laisser transporter par la beauté qui vous entoure tout en se laissant enivrer par le parfum boisé et la terre humide. L’expérience a de quoi vous faire plonger dans l’âme profonde des sous-bois.

Du côté nord de la cime d’Anelle, plusieurs échappées vont vous faire découvrir les montagnes à la frontière des Alpes-Maritimes et de la région italienne du Piémont. Dont le mont Ténibre, le point culminant de la haute Tinée, qui domine majestueusement toute la vallée du haut de ses 3.031 mètres.

Circuit de Couletta

 

Au départ de Rimplas, le circuit de Couletta est une randonnée en boucle relativement facile. D’une durée de 3h30, et avec un dénivelé d’environ 400 mètres, la balade va vous permettre de découvrir une vue aérienne sur le village de Rimplas et de son fort militaire qui fait partie de la ligne Maginot.

Tout au long de votre parcours, vous allez traverser de magnifiques points de vue sur la vallée de la Tinée. De profonds ravinements, des pélites rouges, des villages perchés avec, au loin, les forêts de mélèzes du Mercantour et leurs feuillages d’automne font partie de ces vues remarquables qui vous attendent lors de cette randonnée.

En redescendant, vous allez admirer les authentiques villages du Valdeblore, notamment celui de la Colmiane, où se niche la plus grande tyrolienne de France !

Les randonnées de la vallée de la Vésubie

Mont Péla et la forêt de charme-houblon

 

Au départ de Belvédère, c’est une randonnée assez exigeante qui vous attend cette fois-ci ! La randonnée du Mont Péla et la forêt de charme-houblon se déroule dans une forêt où l’univers méditerranéen rencontre les premiers contreforts des Alpes.

D’une durée totale de 6h, vous allez partir à la découverte d’un arbre particulier et endémique des Alpes-Maritimes et de la Corse : le charme-houblon. Favorable au climat sec, cette espèce est présente uniquement dans l’extrême Sud-Est de la France. Caractéristique des versants ombragés qui se situent entre 300 et 1.000 mètres d’altitude, elle tire son nom de son fruit, ressemblant à celui du houblon.

Arrivée au sommet du Mont Péla, vos efforts vont être récompensés en découvrant un magnifique panorama sur les villages et les crêtes de la vallée.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par old4rtist (@old4rtist)

Tour de la Calmette

 

C’est au départ du col de Turini, perché à 1.604 mètres d’altitude, que l’aventure du Tour de la Calmette commence ! Le circuit en boucle d’environ 10 kilomètres alterne des portions en balcon et des parcours en forêt avec des points de vue exceptionnels depuis les crêtes de la Calmette. Du site de Turini à la station de Peïra-Cava, vous serez transporté au cœur des couleurs automnales de l’immense forêt de pins, d’épicéas et de sapins, tout en sillonnant la ligne de partage des eaux fraîche et limpides entre la Vésubie et la Bévéra.

Cette randonnée va également faire votre bonheur si vous aimez partir à la cueillette aux champignons ! Enfin, en empruntant ce fameux col de Turini, vous allez marcher sur les traces du rallye de Monte-Carlo. En effet, ce col mythique est très célèbre dans le monde de l’automobile ! Les routes qui permettent d’accéder à son sommet comportent de nombreux lacets qui vont vous mener vers de magnifiques points de vue, comme les eaux turquoise de la Méditerranée.

Les randonnées dans la vallée de la Roya

Les oliveraies de Breil à Piène-Haute

 

Destination Breil-sur-Roya pour découvrir un petit coin de paradis préservé aux portes du Parc national du Mercantour. La randonnée des oliveraies de Breil à Piène-Haute est un magnifique itinéraire en balcon au pays des oliviers. Elle mêle une nature grandiose et un patrimoine baroque typique de la Vallée des Merveilles. Le parcours va vous emmener au-dessus des vallées de la Roya, de la Bévéra, jusqu’à Piène-Haute. Ce merveilleux village perché compte une soixantaine d’âmes. Piène-Haute est un village de caractère qui se distingue par son église baroque classée monument historique et par ses ruelles étroites et colorées, caractéristiques des villages perchés de la Côte d’Azur. Situé à la cime d’un éperon rocheux, ce village en nid d’aigle va vous offrir une vue plongeante sur la vallée de la Roya. D’une durée de 5h aller-retour, ce sentier dit « des villages perchés » va vous faire traverser oliveraies, forêts de châtaigniers et de conifères. Tous vos sens vont être en éveil au contact de ces paysages vertigineux !

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Dévoluy (@ledevoluy)

Château-fort de Malmort

 

Au départ de Saorge, une boucle de 3h30 va vous emmener jusqu’au splendide Château-fort de Malmort. Cette randonnée est une véritable communion entre la nature et la culture. Le sentier monte progressivement dans la forêt pour arriver sur l’éperon rocheux du Château-fort de Malmort.

La forteresse, dont vous pouvez en découvrir les ruines, a servi de point stratégique pour défendre l’accès à la haute Roya durant plusieurs siècles. En effet, Saorge était défendu jadis par trois châteaux : Malemort, Saint-Georges (détruit en 1794) et Salines (au dessus du village, dont vous pouvez en apercevoir les remparts). Le château fort de Malmort, cité dès le XIIIe siècle, participait ainsi à un système défensif verrouillant la vallée de la Roya sous domination de la Maison de Savoie.

Cette randonnée a donc tout pour séduire les amoureux de l’Histoire et de la nature ! Au fil de votre parcours, vous serez submergé par ces couleurs chatoyantes vertes, orangées et rougeâtres qui se mêlent à un patrimoine authentique. La luminosité de l’automne permet des contrastes saisissants d’ombres et de clarté qui se projettent également sur les majestueuses montagnes de la vallée de la Roya et du vallon du Caïros.

Les randonnées dans les gorges du Cians et du Daluis

Circuit des granges d’Ars

 

À l’est du village de Beuil, le circuit des granges d’Ars est un moment de pure évasion sur les beaux plateaux de Beuil. D’une durée de 3h30, cette boucle entre Beuil et le Col de La Couillole va vous transporter jusqu’aux granges d’Ars, en passant par les granges du Creuset et de vastes dolines. Le sentier va vous mener jusqu’aux dernières granges en ruine du vallon de la Conchas, avant de remonter vers le col Saint-Pierre et ses abreuvoirs qui culminent à 1.712 mètres d’altitude. Ces plateaux ont eu très tôt une vocation pastorale. D’ailleurs, lors de votre randonnée, vous serez peut-être amené à rencontrer un ou plusieurs patous, l’une des races les plus utilisées pour protéger les troupeaux de leurs prédateurs ! Car pour les accompagner, les éleveurs et bergers sont encore amenés à utiliser des chiens de protection pour dissuader tout intrus de s’en approcher.

Si vous en voyez un, contournez-le ! N’oubliez pas que son métier est de veiller sans relâche sur son troupeau !

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julie 🦋 (@julie_pupette)

Circuit d’Amen

 

Enfin, au départ de Guillaume, le circuit d’Amen est un parcours en balcon dans les pélites rouges de la réserve naturelle régionale des Gorges du Daluis. Les randonneurs les plus aguerris pourront se lancer dans cette randonnée d’une durée de 6h aller-retour. Ce magnifique circuit va vous mener à la découverte du hameau d’Amen qui est probablement l’un des derniers hameaux non desservis par une route.

Véritable sentinelle au cœur des terres rouges, il garde le souvenir d’une existence autarcique qu’y menait autrefois des générations de mineurs et de paysans. L’itinéraire par les vallons ne va pas laisser insensible l’œil des photographes tant le décor est fabuleux ! Le circuit passe au-dessus de la maison en ruine de la Vigière et vous fait entrer dans une nature luxuriante où se mêlent les senteurs et les couleurs de l’automne. Le contournement d’une croupe permet un large aperçu sur les gorges de Daluis, la première réserve naturelle classée des Alpes-Maritimes.

L'AUTOMNE SUR LA CÔTE D'AZUR C'EST AUSSI :
Nos suggestions