Voir les photos (2)

Mausolée de la Chèvre d'or

Site et monument historiques, Ruines et vestiges, Patrimoine historique à Biot
  • Classé Monument Historique en 1943, cet édifice date de l’époque où les Romains vivaient sur les terres biotoises. Ce mausolée, héritage de la civilisation gallo-romaine, doit son nom à une légende ancienne.

  • La tour :

    La Tour de la Chèvre d'Or est un monument funéraire romain situé dans la plaine de la Brague, sur l'ancien chemin des Clausonnes reliant Biot à Vallauris. Placé sur une colline, à 700 mètres au sud-ouest du village, il date probablement des premiers siècles de notre ère.

    Le tombeau est classé au titre des Monuments Historiques depuis le 2 septembre 1943. C'est une construction en petit appareil régulier, percée d'une niche rectangulaire vide. Sur quatre rangées, on trouve des...
    La tour :

    La Tour de la Chèvre d'Or est un monument funéraire romain situé dans la plaine de la Brague, sur l'ancien chemin des Clausonnes reliant Biot à Vallauris. Placé sur une colline, à 700 mètres au sud-ouest du village, il date probablement des premiers siècles de notre ère.

    Le tombeau est classé au titre des Monuments Historiques depuis le 2 septembre 1943. C'est une construction en petit appareil régulier, percée d'une niche rectangulaire vide. Sur quatre rangées, on trouve des trous d’échafaudage. La Tour mesure près de dix mètres, mais l’étude de la construction semble montrer qu’elle fut jadis plus haute encore.

    Ainsi, il s’agit probablement d’un mausolée. À proximité, on a mis au jour des tombes et des urnes qui contenaient des objets de l'époque gallo-romaine. Toutefois, aucune inscription ne permet d’éclairer le mystère de sa destination.

    L’appellation renvoie à une légende qui enflamma l’imaginaire de la Provence des siècles durant, une légende où il est question d’une chèvre, bien sûr, mais aussi et surtout d’un fabuleux trésor…


    La légende :

    La chèvre d’or est une légende répandue en Europe, jusqu’en Espagne et en Belgique, mais c’est en Provence qu’elle a rencontré le plus de succès. En effet, à la fin du Moyen-Âge, les habitants étaient terrifiés par les Sarrasins qui occupaient la région et y amassaient des trésors souvent issus de pillages.

    L’histoire commence lorsque les Maures, après avoir dissimulé un de leurs trésors, promettent de revenir le récupérer… mais ne reviennent jamais. Le seul témoin à connaître le secret de l’emplacement du trésor est une chèvre, qui devient alors le gardien des richesses enfouies. Ce sont dès lors des dizaines de chasseurs de trésors qui la poursuivent et tentent de la capturer… Mais, usant de la beauté de son pelage d’or, l’animal les attire dans des souterrains piégés, où de terribles dragons les attendent pour les dévorer. C’est ainsi que jamais le trésor ne fut découvert.

    La créature fabuleuse, dont les cornes et les sabots sont également faits d’or, ne devient visible par l’homme que durant la nuit. C’est là qu’elle le soumet à la tentation de la richesse… Le mythe de la chèvre d’or devient célèbre au XIXe siècle, donnant lieu à de nombreuses appellations dans les terres provençales. Le mystère qui entoure le mausolée de Biot a sûrement conduit à son rattachement à cette légende répandue.
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Equipements
    • Parking à proximité
  • Services
    • Animaux acceptés
    • Animaux avec supplément
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2022
    Ouvert Tous les jours
Nos suggestions