Voir les photos (4)

Eglise de Notre Dame de l'Assomption

Site et monument historique, Patrimoine religieux, Eglise, Inscrit (Monument historique) à Puget-Théniers
  • Edifiée au XIIIème siècle et remaniée au XVIIème siècle l’église Notre Dame de l’Assomption abrite deux œuvres majeures du début du XVIème siècle.

  • L'église implantée hors les murs, rive gauche de la Roudoule, est progressivement intégrée aux fortifications de la ville, formant elle-même un rempart. Sur le mur nord, on remarque la trace d'un monumental portail latéral avoisinant sans doute le rempart aujourd'hui disparu contre son flanc gauche. Au XVe siècle, on remanie la façade en pignon. Le nouveau portail flanqué de colonnettes est surmonté d'un tympan sans décor. au XVIIIe siècle, à la suite d'un incendie de la charpente, on crée...
    L'église implantée hors les murs, rive gauche de la Roudoule, est progressivement intégrée aux fortifications de la ville, formant elle-même un rempart. Sur le mur nord, on remarque la trace d'un monumental portail latéral avoisinant sans doute le rempart aujourd'hui disparu contre son flanc gauche. Au XVe siècle, on remanie la façade en pignon. Le nouveau portail flanqué de colonnettes est surmonté d'un tympan sans décor. au XVIIIe siècle, à la suite d'un incendie de la charpente, on crée une voûte surbaissée et l'on ouvre des baies polylobées au sud. Après le tremblement de terre de 1887, l'église est décorée de fresques du tessinois Adami dédiées à Saint Nicolas de Tolentino, saint patron de Puget-Théniers.

    L'église abrite deux œuvres majeures du 1er quart du XVIe siècle provenant de l'ancien couvent des Augustins :
    - Le retable de la passion « Groupe sculpté de la Passion » vers 1525 attribué à l’’atelier de Matthieu d’Anvers
    - Le retable de Notre Dame du Bon Secours attribué à Antoine Ronzen

    Le retable de la passion sculpture sur bois de tilleul jadis polychromé attribué à l’atelier de Mathieu d’Anvers est un ensemble exceptionnel d’influence nordique et conforme aux représentations de l’époque. Son caractère monumental et théâtral invite le fidèle dans une représentation presque vivante de la Passion.
    Le retable de Notre Dame du Bon Secours attribué à Antoine Ronzen dit le Vénitien est daté du 25 juillet 1525. Le caractère savant de cette œuvre évoque l’intercession ou le « secours » c’est-à-dire la possibilité de s’adresser à Dieu par la médiation de Marie.
  • Environnement
    • Centre village
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Accessibilité
    • Accessible en fauteuil roulant avec aide
    • Porte lourde
    • Absence de pente > 5%
    • Absence de marches
  • Equipements
    • Parking à proximité
  • Services
    • Animaux non acceptés
  • Tarifs
  • Gratuit
  • Gratuit
Ouvertures
  • Toute l'année
  • Lundi
    09:00 - 18:00
  • Mardi
    09:00 - 18:00
  • Mercredi
    09:00 - 18:00
  • Jeudi
    09:00 - 18:00
  • Vendredi
    09:00 - 18:00
  • Samedi
    09:00 - 18:00
  • Dimanche
    09:00 - 18:00
Nos suggestions