© J. Kelagopian / CRT Côte d’Azur France

Incentives : expériences made in Côte d'Azur

La Côte d’Azur faisait rêver les hivernants au 19ème siècle. Elle est devenue une destination des quatre saisons offrant sans cesse nouvelles découvertes et rencontres. Il suffit d’ouvrir les yeux pour tomber sous le charme.

La Méditerranée au-delà des clichés

Version plages ou rochers, la Méditerranée recèle mille et une merveilles.

Elle abrite aussi une biodiversité exceptionnelle avec plus de 8 500 espèces animales dans un sanctuaire marin, Pélagos, créé d’un commun accord entre la France, Monaco et l’Italie.

Ce sanctuaire a son gardien, SOS Grand Bleu, le guide idéal pour suivre les traces des grands conquérants qui ont sillonné cette mer, berceau des grandes civilisations, ou partir pour des rencontres rares avec dauphins et baleines, tortues ou poissons lune, sous l’œil curieux des goélands.

Mer Montagne 557x400 1Mer Montagne 557x400 1Mer Montagne 557x400 1

Mer et montagne, l’univers de tous les possibles

Skier le matin, piquer une tête dans la Grande Bleue, l’après-midi, il suffit d’en avoir envie. Relier les sommets enneigés au littoral demande moins d’1h30 de voiture. L’hiver incite à un peu d’aventure, s’initier au mur d’escalade sur des cascades de glace naturelle ou construire un igloo et y passer la nuit. Plus classique, à la belle saison, les 6 000 km de sentiers invitent à la rando ou au trail avant la détente dans un SPA ou, pour les amateurs de golf, un parcours sur un green d’exception, Terre Blanche à Fayence ou Gold Old Course à Mandelieu.

La Côte d’Azur en petite foulée pour sportifs amateurs ou aguerris

Les athlètes de l’Ironman, ce triathlon longue distance, se retrouvent chaque année à Nice.

Natation dans la Baie des Anges, vélo sur les reliefs alpins, course sur les routes du littoral, le décor, unique, stimule la performance.

Graines de champions ou tout simplement adeptes de l’outdoor trouvent sur la Côte d’Azur un terrain de jeu privilégié pour s’entraîner en toute saison.

Pour qui préfère un simple footing, pléthores d’itinéraires, urbains ou nature, sont accessibles, à condition bien sûr de ne pas oublier ses chaussures de running

Une brigade de chefs dans les pas d’Escoffier

Villeneuve-Loubet célèbre chaque année autour du musée qui lui est dédié, Eugène Escoffier, père de la gastronomie moderne et enfant du pays.

La Côte d’Azur continue à cultiver cette excellence culinaire.

A Menton, Mauro Colagreco a fait du Mirazur, le meilleur restaurant du monde selon le World’s 50 Best 2019.

A Nice, Virginie Basselot, régale les hôtes du Chanteclerc, table 2 étoiles du Negresco.

Produits du terroir, saveurs méditerranéennes, raffinement des fleurs cuisinées font vibrer les papilles.

Iles et jardins, un festival d’escapades inattendues

Des plantes à parfums aux jardins extraordinaires, la Côte d’Azur prend des airs d’oasis. Ces jardins – plus de 300 – ont fleuri au 19ème siècle, ils agrémentaient la villégiature des hivernants.

Ces grands voyageurs et botanistes amateurs, à l’instar de Lawrence Johnston, ont ramené de contrées lointaines des espèces rares, acclimatées dans des écrins d’exception comme La Serre de la Madone à Menton. Posés sur la mer, d’autres jardins, sur les îles de Lérins en Baie de Cannes ou les îles d’Or sur la côte varoise dessinent un camaïeu de verts sur fond d’azur.

cmoirenc-130080-2.jpg
Nos suggestions