Musée EscoffierL'art culinaire célébré au Musée Escoffier à Villeneuve-Loubet
©GAUTHEY Patrick

L'Art Culinaire célébré au Musée Escoffier à Villeneuve‑Loubet

L’ambassadeur de la cuisine moderne française, Auguste Escoffier, est considéré comme l’un des plus grands chefs de la gastronomie. Pionnier de l’art culinaire, il gouverna les cuisines des palaces les plus renommés de l’époque et forma de nombreux chefs. Après avoir porté haut la gastronomie française à travers le monde, il décéda à Monaco en 1966 et sa maison natale, située à Villeneuve-Loubet, devint le Musée de son art.

Aromatisez votre séjour en visitant l’unique Musée d’art culinaire en France et pénétrez dans les secrets de l’univers gastronomique.

Auguste Escoffier, le « Cuisinier des Rois, Roi des cuisiniers »

Né à Villeneuve-Loubet, sa terre natale, Auguste Escoffier pris son envol à 13 ans pour travailler de sa passion dans le restaurant niçois de son oncle.

Son talent le conduisit vers Paris puis Londres où, associé à César Ritz, il gouverna les cuisines du Savoy puis du célèbre Carlton Londonien.

Recevant la haute société, il créa de nombreuses spécialités comme la pêche Melba ou les fraises Sarah Bernhardt, qui lui ont valu le surnom du « Cuisinier des Rois, Roi des cuisiniers ».

Lors d’un séjour ressourçant sur la Côte d’Azur, il remarqua Joseph Donon, le commis de cuisine de la Forteresse médiévale de Villeneuve-Loubet. Il le prit sous son aile et lui transmit tous les arcanes du métier de cuisinier.

À cette époque, Auguste Escoffier s’éprit de la transmission de son savoir à tous les meilleurs chefs du monde. Il rédigea de nombreux ouvrages dont « le guide culinaire » considéré comme la bible des cuisiniers.

Il décéda en 1966 à Monaco.

Musée Escoffier de l’Art Culinaire

À sa mort, la maison natale du grand chef cuisinier Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet devint le Musée Escoffier de l’Art Culinaire.

Unique en France, il présente un éventail exhaustif de l’univers de la cuisine française et des chefs qui immortalisent sa mémoire.

Le musée se comporte de dix salles d’exposition déployées sur 300 m². Chacune de ses salles contient des trésors pour les amoureux de la gastronomie : des vieux fourneaux, des sculptures en sucre et en chocolat, ses distinctions reçues, notamment la Légion d’Honneur, dont il fut le premier cuisinier à en être décoré. Une collection de menus rédigés de sa main est exposée par ordre chronologique, ce qui permet un véritable voyage dans le temps.

Son bureau est la pièce essentielle où se trouvent ses réflexions sur l’art culinaire et le paupérisme. Chaque pièce est hommage. Un espace enfant interactif est également disponible pour offrir une expérience ludique.

Le musée a été récemment labellisé par le Ministère de la Culture et de la Communication « Maison des Illustres ».

Rencontres internationales des Disciples d’Escoffier

Les Disciples d’Auguste Escoffier ont été créés en 1954 par Jean Ducroux, chef de cuisine à Nice, ancien élève d’Auguste Escoffier et Président de la Fraternelle des cuisiniers de Nice. Les Disciples d’Auguste Escoffier se développèrent alors dans toute la France et à l’étranger. Réunir les chefs du monde entier, les professionnels de la cuisine et de la salle, les producteurs de qualité et les gastronomes : le concept même de l’association avait germé dans la tête d’Auguste Escoffier.

De nos jours les « Disciples Escoffier » sont plus de 30.000 dans le monde répartis dans près de 30 pays. Sa maison natale est devenue Musée de l’Art Culinaire grâce à un de ses disciples Joseph Donon qui créa la Fondation Auguste Escoffier dans les années 60.

Le Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur France et le Département des Alpes-Maritimes a accueilli le XIVᵉ Congrès international des Disciples d’Escoffier 2022 pour faire rayonner la gastronomie azuréenne aux chefs nationaux et internationaux.

La cuisine évoluera comme évolue la société elle-même, sans cesser d’être un art, deviendra scientifique et devra soumettre ses formules empiriques trop souvent encore à une méthode et à une précision qui ne laisseront rien au hasard. Nous devons chercher en nous-mêmes de nouvelles voies afin de laisser des méthodes de travail adaptées aux mœurs et usages de notre temps.

Auguste Escoffier

L'art Culinaire au Musée Escoffier
Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Nos suggestions