© Isabelle Fabre

Les 10 visites guidées incontournables de la Côte d'Azur

Le terme de « Côte d’Azur » a été inventé en 1887 par Stephen Liégeard, un avocat et homme politique, dans un ouvrage qu’il a consacré aux séjours qu’il a accomplis entre Hyères et le golfe de Gênes. Le tourisme y est une activité majeure, entre l’Est du département du Var et les Alpes-Maritimes. Aussi, pour rendre votre venue profitable dans le Sud, les Guides de France ont effectué une sélection de dix visites guidées incontournables pour mieux connaître « La Côte d’Azur », d’ouest en est : Hyères, Saint-Tropez, Fréjus, Cannes, Mandelieu, Antibes, Cagnes sur Mer, Nice, Monaco, Menton.

HYÈRES LES PALMIERS

Hyères est l’un des sites les plus anciennement habités de la Côte d’Azur. Les Grecs se sont installés sur le lieu au Vᵉ siècle avant notre ère. Hyères porte le nom de « Olbia » : les vestiges antiques peuvent se visiter sur le chantier archéologique du même nom. Puis, la ville s’est développée au Moyen Âge grâce à l’agriculture et à l’artisanat : les Templiers ont, entre autres, occupé le centre de la ville qui correspond, de nos jours, au centre historique. Par la suite, au XIXᵉ, sous l’effet d’Alphonse Denis, maire sous la Monarchie de Juillet, Hyères effectue une mue : elle devient un lieu de villégiature pour de nombreuses familles fortunées dont la fréquence des séjours se fait grandissante lorsque le chemin de fer PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) arrive dans le département du Var en 1859.

Pour mieux connaître l’histoire urbaine de Hyères les Palmiers, réservez une visite avec les Guides de France.

SAINT-TROPEZ

Avant de devenir un des lieux incontournables de rencontre estivale pour le show business et la Jet Set, Saint-Tropez est un port de pêche dont les origines remontent au Ier siècle de notre ère. Le nom de la ville viendrait de Tropez de Pise, un fonctionnaire de l’administration romaine, qui a refusé d’abjurer le christianisme et qui a été mis à mort par l’Empereur Néron. Le corps du défunt, jeté à la mer, a été, selon la légende, récupéré par des pêcheurs varois à l’emplacement sur lequel se trouve désormais la ville de Saint-Tropez. Tropez de Pise est célébré tous les 17 mai. Puis, au Moyen Âge, la ville s’est développée autour de la pêche et de l’agriculture avant d’être investie, à la fin du XIXᵉ siècle, par les peintres.

Pour connaître Saint-Tropez dans le détail, des origines à nos jours, vous pouvez réserver une visite avec les Guides de France.

FRÉJUS

Fréjus est une ville qui, à l’instar de Arles et de Nîmes, a conservé les vestiges de ses origines romaines avec, entre autres curiosités, un amphithéâtre et un aqueduc. Fréjus est, au départ, une colonie fondée par Jules César sous le nom de Forum Julii : c’est une ville portuaire investie par les vétérans de guerre et les commerçants. Au Moyen Age, elle est un centre religieux important du Sud de la France avec un évêché fondé par Léonce, l’un des tous premiers clercs. L’ancienne cathédrale Saint Léonce compte, d’ailleurs, un magnifique baptistère paléochrétien qui peut se visiter, idéalement, les jours de marché.

Pour découvrir Fréjus à travers les âges, des origines jusqu’à l’époque récente, les Guides de France vous recommandent de faire appel à un guide conférencier du ministère de la Culture.

Réécoutez les Guides de France sur France Bleu Azur à propos de Fréjus

CANNES

Avant d’être l’une des capitales mondiales des rencontres cinématographiques, avec le Festival du Film, Cannes est une ville marquée par la pêche et l’artisanat, et dont les origines remontent au IIᵉ siècle avant notre ère. Le site d’origine, en hauteur, se trouve sur la colline du Suquet qui domine la baie de Cannes : ce sont des populations celtes qui l’habitent. Cannes viendrait d’ailleurs de « Canoa » qui signifierait en langue barbare « hauteurs ». Au Vᵉ siècle, la ville devient un centre religieux important du Sud de la France lorsqu’Honorât d’Arles fonde sur l’île qui porte aujourd’hui son nom l’abbaye de Lérins. Les îles de Lérins sont un point d’intérêt majeur de la ville, avec l’abbaye et le Fort Sainte Marguerite, construit à l’époque de Louis XIII et achevé sous Vauban.

Partez sur les traces de la grande histoire de Cannes avec les Guides de France. Outre la Croisette et le Festival de Film, ils vous feront découvrir des lieux étonnants à l’occasion de l’une de leurs visites guidées !

Réécoutez les Guides de France sur France Bleu Azur à propos de Cannes

MANDELIEU LA NAPOULE

Mandelieu est un site habité dès le Ier siècle avant notre ère, dans les espaces aujourd’hui formés par l’aérodrome et les terrains de sport. L’agriculture se développe au Moyen Âge sur les pentes de la colline San Peyre, fertiles. La famille de Villeneuve édifie une chapelle dédiée à Saint Pierre qui donne son nom à la colline de Mandelieu, ainsi qu’un château, encore debout aujourd’hui et dont la rénovation a été portée par un couple de richissimes américains du XX° siècle, les époux Clews. À la fin du XIX° siècle, le tourisme se développe à Mandelieu la Napoule et voit de célèbres voyageurs poser leurs valises dans la ville, Guy de Maupassant et Oscar Wilde.

Les Guides de France vous livrent les secrets de Mandelieu La Napoule à l’occasion d’une visite guidée : suivez les !

Réécoutez les Guides de France sur France Bleu Azur à propos de Mandelieu la Napoule

ANTIBES

Antibes est une ville dont les origines sont grecques : elle a été fondée au VIᵉ siècle avant notre ère sous le nom de Antipolis. Vers -150, les habitants, menacés par les Oxybiens, font appel aux Romains. Ceux-ci s’installent alors dans le Sud de la Gaule et fondent la province romaine de Narbonnaise. Les Romains aménagent ainsi Antipolis : ils occupent les espaces aujourd’hui formés par le cours Masséna, le musée Picasso et la rue de la République. Au Moyen Âge, Antibes devient le cœur d’un riche évêché, puis elle continue à croître sous l’impulsion des rois de France, de Henri II à Louis XIV, qui fortifient le site. Avec l’arrivée du PLM en 1863, le tourisme devient une activité essentielle à Antibes. La ville compte tout un ensemble de curiosités que les Guides de France vous font découvrir à l’occasion de l’une de leurs nombreuses visites guidées.

Réécoutez les Guides de France sur France Bleu Azur à propos d’Antibes

CAGNES SUR MER

Cagnes sur Mer est un site habité dès l’époque antique comme en attestent les nombreux pressoirs à huile découverts au niveau de l’actuelle gare et les nombreux fours à céramiques du quartier Saint Véran. En 1309, Rainier Ier Grimaldi fait construire un château qui connaît des extensions successives jusqu’à la Révolution française. Le château Grimaldi constitue l’un des centres d’intérêts de la ville, avec le domaine des Collettes où le peintre Renoir a terminé ses jours et où un musée lui est consacré. Les amateurs de paysages marins prendront plaisir à découvrir le Cros de Cagnes, un charmant port de pêche fondé au XIXᵉ siècle et placé sous la protection de Saint-Pierre dont la chapelle jaune forme un magnifique paysage de carte postale.

Pour en découvrir davantage sur Cagnes sur Mer, réservez votre visite avec les Guides de France.
Réécoutez les Guides de France sur Bleu Azur à propos de Cagnes-sur-Mer

Nice

En 2021, Nice a été classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville, dont les origines remontent aux Grecs et aux Romains, compte une variété de sites remarquables, de Cimiez, à la Promenade des Anglais, de la Colline du château au Vieux Nice. Son offre muséale est riche et variée : parmi elle se détachent deux peintres majeurs, Henri Matisse et Marc Chagall, qui ont l’un et l’autre des institutions dédiées dans le quartier de Cimiez. La cuisine niçoise est, aussi, l’un des points d’intérêts majeurs de la ville avec ses spécialités bien connues que les Guides de France auront plaisir à vous faire découvrir à l’occasion de l’une de leurs visites guidées : pissaladière, socca, farcis.

Partez à la découverte de Nice, en réservant votre visite avec les Guides de France
Réécoutez les Guides de France sur France Bleu Azur

 

MONACO

La Principauté de Monaco a, à sa tête, l’une des plus anciennes dynasties d’Europe, la famille Grimaldi. Elle s’est installée sur le Rocher au XIIIᵉ et règne sans discontinuité jusqu’à aujourd’hui, sur des territoires qui se sont, somme toute, amoindris avec la dévolution de Menton et de Roquebrune Cap Martin à la France au XIXᵉ siècle. La Principauté entretient des relations très fécondes avec la France : elle a été raccordée au chemin de fer français à la fin du XIXe siècle avec le PLM. Le tourisme est une activité majeure depuis le XXᵉ siècle et la Principauté a su pleinement mettre à profit cela en devenant une place incontournable de l’événementiel et de la culture sur la Côte d’Azur : Grand Prix de Formule 1, Tournoi de Tennis de Monte Carlo, musée océanographique, opéra, musée de l’automobile et jardins.

Pour connaître les secrets de la Principauté de Monaco, réservez l’une des visites des Guides de France

MENTON

Menton est un site habité depuis le Xᵉ siècle même si des traces de vie humaine ont pu être attestées à l’époque romaine. À l’époque de l’Empereur Auguste, Menton, qui n’existe pas encore, se trouve sur le tracé de la Via Julia Augusta, qui relie le Sud de la Gaule, les villes de Fréjus, Antibes, Nice et la Turbie, à l’Italie. Au Moyen Âge, la ville a connu comme seigneurs successifs les comtes de Vintimille, de 962 à 1346, et la famille Grimaldi de Monaco, de 1346 à 1848. Entre 1848 et 1861, la ville est placée sous l’autorité du roi de Piémont Sardaigne, puis elle devient française en même temps que le comté de Nice. De ce riche passé, également tourmenté par l’italianisation forcée de la ville par Mussolini au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville a conservé des centres d’intérêts importants, comme le Bastion, le musée Cocteau ou encore la basilique Saint Michel.

Partez à la découverte de Menton en réservant votre visite guidée avec les Guides de France.
Réécoutez les Guides de France sur France Bleu Azur à propos de Menton

Vous aimerez aussi !

Nos suggestions