La Grande Corniche, lieu mythique des tournages de films

Avec La Croisette et la Promenade des Anglais, la Grande Corniche est l’une des routes mythiques de la Côte d’Azur. Mais celle-ci ne brille pas par ses magasins et ses palaces, juste par ses paysages et par les nombreux films qui y ont été tournés…

QUI N’A JAMAIS ENTENDU PARLER DE LA GRANDE CORNICHE ?

Connaissez- vous la Grande Corniche, cette route haut perchée à 500 mètres d’altitude qui relie Nice à la frontière italienne ?

Sans aucun doute si vous êtes un cinéphile averti, un téléspectateur passionné d’automobile ou bien encore un inconditionnel de la Petite Reine. C’est là, en effet, sur ce ruban de bitume suspendu entre ciel et mer, que se dispute chaque année la plus convoitée des étapes de la course cycliste Paris-Nice. C’est également là que les journalistes du monde entier, profitant d’un paysage d’une rare pureté, d’une lumière intense et d’un panorama à couper le souffle, viennent essayer, photographier, filmer les nouveautés des constructeurs automobiles.

UNE PRINCESSE AU VOLANT

C’est là, encore et surtout, qu’en juin 1954, Alfred Hitchcock a tourné l’une des scènes cultes de « La Main au Collet » !

Grace Kelly, ses gants blancs posés sur le volant, Cary Grant comme passager, ses mains moites sur les genoux, et le roadster Mercedes 190 SL qui file à vive allure entre Eze et La Turbie. Quelques crissements de pneus plus tard, c’est Monaco et son célèbre rocher, future patrie de la star du film, qui crève l’écran. Ces images ont marqué plusieurs générations, au point qu’aujourd’hui encore, de nombreux vacanciers, imprégnés de leur glamour, louent à Rent a Car Classic, grand spécialiste du genre, un bolide d’époque – Mustang, Porsche Speedster, Alfa Romeo Giulia et la fameuse Mercedes 190 SL – pour retrouver les paysages hitchcockiens.

ITINÉRAIRE CONSEILLÉ POUR TOMBER AMOUREUX DE LA CÔTE D’AZUR

Rassurez-vous : vous n’êtes pas obligé de conduire un carrosse des années 50 pour apprécier une balade sur la Grande Corniche.

Quel que soit le nombre de chevaux sous votre capot, cette virée automobile aura le parfum des jours heureux. Les monts du Mercantour d’un côté, la Méditerranée de l’autre : c’est une évasion grandeur nature. Arrêtez-vous un instant et profitez du paysage : la Côte à perte de vue, de San Remo à Saint-Tropez. Faites escale dans l’un des trois vieux villages traversés en chemin : Eze, belvédère magnifique, La Turbie et son Trophée d’Auguste, vestige spectaculaire de la Rome antique, et, pour finir, Roquebrune Cap Martin, son château millénaire et son olivier vieux de 2000 ans, doyen des arbres de France.

EXTRAIT DU FILM – LA MAIN AU COLLET