La Colombe d'Or à Saint-Paul de Vence

A l’entrée du village de Saint-Paul de Vence, face à la Place de Gaulle et ses boulistes, le célèbre Restaurant La Colombe d’Or accueille depuis des décennies célébrités et anonymes du monde entier pour régaler l’oeil autant que le palais.

LA COLOMBE D’OR : C’EST UNE INSTITUTION SUR LA CÔTE D’AZUR !

Sans afficher la moindre de ces étoiles par lesquelles le fameux Guide Michelin distingue les meilleurs restaurants de France, la Colombe d’Or égale, par sa notoriété et celles de ses hôtes, les plus grandes tables azuréennes. Certains de ses habitués vous diraient même qu’elle les dépasse ! La recette d’un tel succès ? Un mélange aussi gourmand que raffiné d’art et d’art de vivre, d’œuvres géniales signées des plus grands artistes de notre temps et d’une cuisine aussi ensoleillée que la terrasse où l’on s’installe pour la savourer.

LA COLOMBE D’OR : ENTREZ LES ARTISTES !

Quand, au printemps 1931, il ouvre sa petite auberge, sous les remparts de Saint-Paul de Vence, Paul Roux n’imagine sans doute pas le fabuleux destin qui l’attend.

Sa maison, il la veut simple et chaleureuse. Généreuse aussi ! Il offre régulièrement le gîte et le couvert aux artistes de passage. Bientôt, le maître des lieux est connu de toute la bohème, sinon comme un mécène, au moins comme un ami. Roux régale ainsi Matisse, Miró, Picasso, Léger et bien d’autres et tous, en retour, lui laissent une œuvre en témoignage de leur amitié. Cette incroyable collection, enrichie depuis par Arman, César, Calder, Klein, Folon, Buffet ou encore Combas, illumine toujours les murs et la terrasse du restaurant !

LA COLOMBE D’OR : UNE AFFICHE DE RÊVE !

Aux peintres et sculpteurs s’ajoutent très vite les stars du cinéma.

Emmenée par Jacques Prévert, Arletty ouvre le bal. Lui succèdent Orson Welles, Paul Newman, Tony Curtis, Sophia Loren, Romy Schneider, Lino Ventura, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, François Truffaut, Brad Pitt, Quentin Tarantino, Marion Cotillard… Simone Signoret y croise Yves Montant : ils s’aiment et reviennent se marier sur les lieux de leur rencontre. Roger Moore prend la pose avec Sean Connery : c’est 007 puissance 2 ! Bref, le casting ferait frémir le plus blasé des producteurs hollywoodiens.

LA COLOMBE D’OR : UNE CUISINE À L’ACCENT DU SUD

Malgré tous ces « people » qui la plébiscitent, le restaurant La Colombe d’Or n’a jamais joué les stars.

Non, elle a su rester humble, familiale, vraie, avec un menu à la portée de tous ou presque et des recettes hors du temps qui, peut-être, faisait déjà le bonheur de David Niven ou de Jean Seberg, comme elles font le nôtre aujourd’hui. Elles ont le plus souvent le parfum de la Provence avec le panier de crudités et sa terrine, l’aïoli, les rougets « meunière », le carré d’agneau grillé… Elles ont toujours la saveur des jours heureux.

LA COLOMBE D’OR SAINT-PAUL DE VENCE

RACONTÉE PAR YVES MONTAND