Descente d’Auron ©Isabelle Frabre

Faire du VTT en station : j’ai testé le Bike Park d’Auron !

À 1h30 de Nice, la station d’Auron vous propose un bike park avec plus 50 kilomètres de pistes de vélo de descente. Une façon originale de découvrir la montagne de la Côte d’Azur et de croiser quelques marmottes ! Vous pouvez venir avec votre propre monture, ou louer un VTT et des protections dans un des nombreux magasins de la station.

Le vélo de descente, c’est quoi exactement ?

Le vélo de descente appelé aussi DH (DownHill) consiste à dévaler en vélo des pistes aménagées spécifiquement.

Pas besoin d’être un mordu du pédalage pour pratiquer ce sport de descente : les montées, elles, se font en télésiège. C’est assez impressionnant la première fois, on se couvre de protections de la tête au pied : dorsale, genouillères, coudières, casque intégrale. À chacun de doser les risques qu’il veut bien prendre ! Chaque difficulté sur une piste est annoncée par un panneau : on peut choisir de l’affronter, ou de prendre une échappatoire.

A Auron, il y en a pour tous les goûts…

débutant ou expert !

Comme pour le ski, on choisit la piste de son choix : vert, bleu, rouge ou noir ! Le Bike Park d’Auron compte 15 pistes de descente, et chacune sont clairement matérialisées par des panneaux de couleur. Celles que je préfère ? Les pistes bleues ! Elles sont ludiques, avec des petits modules en bois aménagés. Mention spéciale pour la piste « Olympique ».
Est-ce que vous arriverez à faire toutes les pistes en une journée ? Impossible ! Il faudra forcément revenir.

Le vélo de descente façon différente et originale…

d’arpenter la montagne azuréenne !

Mon conseil : arrêtez-vous en haut du télésiège du Blainon pour admirer la vue sur le Parc national du Mercantour ! De l’autre côté de la Vallée, vous pourrez apercevoir le majestueux Mont-Ténibre, le point culminant de la Tinée avec ses 3031 mètres d’altitude. Explorez le secteur de Las Donnas, normalement, vous devriez apercevoir quelques marmottes ! Des troupeaux de moutons arpentent également souvent ce secteur. Bref, vous l’aurez compris, le vélo de descente est un moyen ludique pour découvrir la montagne de la Côte d’Azur.

Faire du VTT en station :

j’ai testé le Bike Park d’Auron !

Qui ne rêve pas un jour de changer de vie et de vivre de ses passions ? Il y a deux ans, j’ai quitté mon métier d’ingénieur pour devenir photographe, vidéaste puis Nomade Digitale. Installée à Nice, je suis tombée sous le charme de la Côte d’Azur. Cette région m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui : une femme sportive, épanouie, amoureuse et respectueuse de la nature. Je souhaite vous faire partager la beauté de ce territoire, ses multiples possibilités sportives et vous montrer ce qui m’en a rendu amoureuse !
By Isabelle FABRE

Voir le blog

Vous aimerez

aussi !