© Nice-Matin – Loic Bruni

Loïc Bruni, un champion de VTT made in Côte d'Azur !

Du haut de ses 27 printemps, le jeune azuréen 5 fois champion du monde de VTT de descente culmine aux sommets de sa discipline. Constamment en roue libre autour du monde, la Côte d’Azur reste pour ce passionné un terrain de jeu propice au VTT. Découvrez son parcours, ses spots VTT préférés pour rider sur la Côte d’Azur et ses conseils pour bien préparer sa descente.

LOÏC, UN MOT SUR TON
PARCOURS ?

« Mon père était lui-même vététiste, j’allais avec lui sur toutes les courses.
Je me suis fait beaucoup de copains dans le club de Cagnes-sur-Mer pour lequel mon père était justement président.
Le club enchaînait les coupes de France, tout en conservant un esprit simple.
On a tous pris un bon niveau.
De mon côté en allant encore plus loin, je me suis fait repérer par une équipe française, Lapierre.
J’ai roulé en junior à 16 ans, j’étais encore à l’école.
Ils m’ont accompagné pour mûrir, apprendre à parler anglais…
Puis j’ai goûté aux compétitions internationales.
Depuis j’ai 5 titres de champion du monde et 1 général en coupe du monde.
J’ai récemment remporté la Coupe du monde 2021 de VTT descente. »

DES SPOTS VTT PRÉFÉRÉS POUR RIDER SUR LA CÔTE D’AZUR ?

« J’adore rouler à Mandelieu, quand tu montes le long d’un flanc du massif de Tanneron, qui longe l’Estérel…
C’est très propice à notre activité, c’est pratique parce que tu peux remonter sur la route, mais au-delà de ça l’itinéraire est très cool avec un superbe panorama sur Cannes et les îles de Lérins, vertigineux.
Justement le Red bull Campo 2021 s’est déroulé à Mandelieu début octobre ! Sinon sur Isola 2000 le bike park est fantastique.
Le personnel est soudé et y met du sien pour proposer un terrain entretenu idéal, c’est vraiment agréable de rouler dans ces conditions et avec des pistes très bien pensées, de bons jumps…
Je m’amuse énormément là-haut ! »

DES CONSEILS POUR PRÉPARER SA DESCENTE ?

« Mon seul conseil, c’est le renforcement musculaire.
Je vois trop de pratiquants tenir trop légèrement leur vélo.
Il est vraiment nécessaire de pratiquer beaucoup d’exercice physique avec le poids du corps, du gainage, des abdos…
Prendre de la masse et surtout apprendre le maintien corporel pour tenir le vélo fermement et améliorer son contrôle.
Le cardio aussi est très important, pour cela je pratique beaucoup le vélo de route, intense et sans chocs.
Après sur les courses il y a toujours l’aspect mental à prendre en considération, parce que tout peut se jouer sur une course.

Il ne faut jamais rien lâcher ! »

Loic Bruni, Champion du Monde de VTT de descente

Coupe de France : Vivez une descente VTT dans la roue de Loïc Bruni à Valberg
Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Nos suggestions