Sébastien Camus ©Cyril Charpin

Dans les pas de Sébastien Camus

Voici un athlète pas comme les autres, inscrit dans le dépassement de soi et l’effort extra-local. Trail runner professionnel dans le top 10 français, fondateur du Team Garmin Adventure et ambassadeur Côte d’Azur France, Sébastien gravit avec son frère Sylvain, le sommet de sa passion sur notre territoire.

Peux-tu nous dire un mot sur ton parcours ?

J’ai 41 ans et je pratique notamment l’ultra trail,sur des distances d’environ 160 km. J’habite à Sospel, au-dessus de Menton, aux portes du Parc National du Mercantour. J’ai fait la Fac de sport de Nice puis j’ai travaillé dans un pôle espoir cyclisme local, avant de devenir pro. J’ai beaucoup voyagé mais c’est ici dans ce petit coin de paradis, que j’ai posé mes valises… Aujourd’hui avec ma superbe accompagnatrice de femme et mes deux enfants, entourés par les montagnes et la mer en contrebas, nous vivons un rêve éveillé sur la Côte d’Azur.

Comment l’ultra trail est-il arrivé sur ton chemin ?

J’ai commencé le sport tardivement. J’ai fait beaucoup de vtt, quand mon frère pratiquait le duathlon. On s’est épanouis ensemble. Un jour on a décidé de participer à un raid aventure.
Pour moi la section course nature était une vraie découverte. On y a pris goût et petit à petit on a transité du cyclisme au raid, puis du raid au trail. La découverte de l’ultra a été un étape importante dans ma vie, je me suis lancé dedans à 100%. Je gravissais es cols en vélo… Je grimpe des sommets et vais chercher encore plus haut à pieds!

Quels sont des itinéraires préférés sur la Côte d’Azur?

La Côte d’Azur est la destination idéale pour les amoureux de trail. J’ai voyagé dans des endroits incroyables comme l’Arizona, la Tasmanie, le Maroc… Mais ici c’est au-dessus de tout, avec une proximité, une diversité incroyable, dans un climat permettant de pratiquer été comme hiver. on ne peut trouver ça nulle part ailleurs. Et sinon… Sospel est le meilleur spot que je connais! C’est la mecque du trail running. Avec un ami du team Garmin on se prépare à traverser le département par le haut-pays, pour aller de chez moi à chez lui dans le 04, au lac d’Allos!

Tes recommandations pour préparer un ultra ?

La progressivité. Il s’agit de respecter des étapes physiologiques, naturelles. Ensuite, repérer les parcours pour appréhender de façon segmentée et raisonnée les difficultés, gérer son effort en ne laissant pas les émotions prendre le dessus, et sans le stress d’être surpris par la difficulté. Enfin c’est la gestion de l’effort en soi. À l’effort il faut avoir une fertilité intellectuelle, surtout avec un enjeu de performance. Savoir se concentrer tout en philosophant sur son environnement, s’isoler tout en communiant avec la nature.

Vous aimerez aussi !