Crédits : Côte d’Azur France – Aurélien Buttin

Ces 6 sports sont historiques sur la Côte d'Azur

Des traditions, ce n’est pas ce qui manque sur la Côte d’Azur. Parmi elles, un patrimoine sportif se distingue, avec des activités originales qui méritent d’être connues ! Si l’on vous dit : pauma, pilou-pilou, mourra, boules carrées… Découvrez ici 6 sports qui sont historiques sur la Côte d’Azur… mais au fait les connaissez-vous ?

1. LA PÉTANQUE

Jeu de boules populaire pratiqué sur la Côte d’Azur et en Provence depuis le début du XXe siècle.

Est-il vraiment nécessaire de présenter ce sport ? La pétanque est pratiquée sur la Côte d’Azur depuis le début du XXème siècle. Absolument tout le monde y joue, et dans chaque zone de la Côte d’Azur, des tournois locaux aux concours internationaux sont organisés. Un sport à prendre au sérieux sur la Côte d’Azur ! Alors, vous tirez ou vous pointez ? Le rendez-vous à ne pas manquer à Nice est l’Euro Pétanque.

ST PAUL

2. LA PAUMA

La Pauma est un sport historique qui a été largement pratiqué dans toute l’Europe.

Dans la région, la pauma se jouait de manière assidue jusqu’à la dernière guerre. Certains villages perpétuent la tradition… C’est un sport complet proche du tennis, avec cette différence essentielle : on joue avec les deux mains nues. Pour pratiquer, il suffit d’un fronton, le plus haut et le plus large possible, et d’une balle de tennis ou d’une pelote.

3. LES BOULES CARRÉES

Une variante de la pétanque. Il se joue de la même manière, avec des cubes en bois.

Ce jeu traditionnel est originaire de Gap, dans les Hautes-Alpes. Il se pratique en équipe de deux, trois, ou quatre. Contrairement à la pétanque, les joueurs peuvent s’allonger pour jouer. Ils s’appuient sur leur main vacante, bras tendu, afin d’évaluer le terrain. Certaines variantes permettent également d’utiliser des obstacles ou rebonds. Les cubes font 9 à 10 centimètres de côté. Le cochonnet, ici titchon, strace ou petit, mesure 3 à 4 centimètres de côté. A Cagnes-sur-Mer, Antibes, La Turbie, ou encore Peille, des concours de boules carrées sont organisés.

4. LE PILOU-PILOU

Place au jonglage ! Il suffit d’une simple pièce de monnaie trouée en son centre dans laquelle on glisse un volant en papier !

Une fois cette manipulation faîte, vous obtenez le plus drôle des jeux traditionnels niçois ! Le pilou se joue partout. Ou plutôt se jongle partout, avec les pieds, les genoux, la poitrine ou la tête. Seul ou à deux, l’exercice s’avère très physique ! Depuis près de 20 ans, le village de Coaraze reçoit les championnats du monde de Pilou, avec des équipes de la région et même d’Italie qui nous honorent de leurs figures très créatives. Le saviez-vous ? Le pilou a été immortalisé par Alfred Hitchcock dans le film La Main au Collet tourné sur la Côte d’Azur en 1955 où l’on voit deux policiers jouer au pilou lors d’une planque.

5. LA MOURRA 

Jeu de stratégie, d’observation, d’anticipation, de calcul mental…

La mourra, jeu traditionnel du Comté de Nice, c’est un peu tout ça à la fois. Inventé à Levens, dans l’arrière-pays niçois, la règle du jeu est simple : deviner le nombre total de doigts montrés par les deux adversaires. Par exemple, si le joueur A montre trois doigts et le joueur B, deux, il faut annoncer (souvent en nissart) la somme : cinq. Évidemment, ils doivent dévoiler leurs doigts en même temps. Si personne ne devine, le jeu continue. À chaque total trouvé, le joueur marque un point. Ce jeu traditionnel se pratique autant par les enfants dans les cours de récréation que par les adultes dans des tournois. 

6. LA RAME TRADITIONNELLE

D’origine professionnelle ancienne, léguée par les pêcheurs marseillais à leurs descendants, c’est une discipline physique et spectaculaire. La Rame réclame du souffle, de la volonté, la fibre communautaire et une conscience d’équipe à toute épreuve. La rame traditionnelle provençale se distingue de l’aviron par des postures et du matériel différents. 

7. LES JOUTES NAUTIQUES

Les joutes nautiques consistent à faire chuter son adversaire, situé sur un plateau à l’arrière d’une barque, à l’aide d’une lance. Parmi les six variétés de joutes nautiques, la joute provençale se pratique de Marseille à Nice. La plateforme sur laquelle se trouve le joueur se situe à deux mètres du niveau de l’eau. Le joueur dispose d’un plastron en bois posé sur sa poitrine, vers lequel son adversaire doit diriger sa lance. Les deux opposants doivent rester sur leur tintaine. S’il l’un d’entre eux tombe, il est déclaré perdant. En saison, des concours de joutes sont notamment organisés à Antibes, Cannes, Cagnes-sur-Mer… et chaque année en juin, les championnats de joutes se tiennent à Saint-Mandrier.