© FDAAPPMA06

Découvrez la pêche dans les Alpes Maritimes

Ici, les montagnes rencontrent la Méditerranée : Le rêve de tout pêcheur en quelque sorte ! La forte dénivellation sur de courtes distances confère aux bassins versants des rivières
et des fleuves un caractère torrentiel : bienvenus dans le royaume de la truite fario !

Suite à la tempête Alex, la pêche est fermée en 2021 sur les bassins de la Vésubie et de la Roya

Vallée de la Siagne

Pêchez l’un des joyaux de notre région, aux eaux cristallines à la couleur vert émeraude, dans un cadre sauvage et préservé !

La Siagne est classée en 1ère catégorie de sa source jusqu’au pont de Tanneron. L’alternance de radiers et fosses profondes en fait un cours d’eau d’exception pour la recherche des grosses truites.

Au niveau du pont de Siagne et au pont des Veyans, la Siagne est facilement accessible : c’est sur ces secteurs qu’ont été mis en place des parcours de pêche découverte interdépartementaux. Ces parcours sont parfaits pour venir découvrir la pêche sur la Siagne ou s’initier à une nouvelle technique.

A l’aval du pont de Tanneron, perches, brochets, gardons, carpes, tanches,…. peuplent les zones profondes, les radiers quand à eux sont les secteurs de prédilection pour traquer les gros chevesnes qui sont fortement présents.

Un cours d’eau qui vaut le coup d’œil, vous ne serez pas déçus des paysages !

www.peche06.fr

Vallée du Loup

Des truites sauvages méditerranéennes sur près de 50 km de long, des sources jusqu’au littoral !

Sur la partie haute, la pêche est bucolique dans un cadre préservé de moyenne montagne : les eaux claires issues de résurgences s’écoulent jusqu’au Pont du Loup entre les rochers, formant ainsi des trous magnifiques, peuplés de truites fario sauvages.
La partie basse du Loup, en seconde catégorie à partir du Lauron, permet une pêche accessible à tous: ce secteur abrite encore une belle population de truite fario. Mais c’est aussi un spot idéal pour initier les enfants aux joies de la pêche, la population de vairon, blageon, chevesne et barbeau permet à l’aide d’une simple gardonnière d’enchaîner les prises, ne laissant pas le temps aux novices de s’ennuyer.

www.peche06.fr

Vallée de la Cagne

Idéal pour se rapprocher de la nature sans trop s’éloigner de la côte

La Cagne coule dans un décor très sauvage de sa source à Coursegoules jusqu’au Pont des Salles, en amont de Cagnes-sur-mer. C’est le spot parfait pour se déconnecter (au sens propre et figuré!) et se ressourcer au bord de l’eau à l’occasion d’un coup du soir, au pied du baou de St Jeannet et ce, à quelques kilomètres de la côte. Malgré les nombreuses cascades et les quelques petites clues courtes, la rivière est assez facile à remonter grâce à de nombreux petits chemins qui jalonnent la rivière sur quasiment toute sa longueur. Toutes les techniques se prêtent à la pêche de la truite, largement présente sur la Cagne. En aval de l’ancienne usine hydroélectrique de la Gaude, le cours d’eau est classé en 2e catégorie et la pêche se pratique toute l’année!

www.peche06.fr

Vallée de l’Esteron

La plus longue « rivière sauvage »de France

Pêcheurs, au bord de l’Esteron, vous êtes sur un site exceptionnel et préservé. Le cours d’eau est labelisé « Rivière sauvage », de sa source jusqu’à la Clave!

Ce cours d’eau peu impacté par les activités humaines abrite de magnifiques truites fario d’une souche génétique particulière, trésors de notre patrimoine naturel local.
Coté pêche, toutes les techniques sont susceptibles d’être pratiquées le long de cette somptueuse rivière qui est une succession de grands plats profonds et de radiers sur ses parties les plus plates, entrecoupées de grosses launes et cascades dans les secteur de clues.

www.peche06.fr

Vallée du Cians

La pêche dans le “rouge”, une expérience unique en France!

Les Gorges du Cians, à l’image de son voisin « Le Colorado Niçois » de Daluis, sont creusées dans le schiste rouge et constituent une attraction touristique majeure du département.
La rivière et ses canyons affluents sont particulièrement bien peuplés par les truites farios.
A l’ouverture, privilégiez la teigne, cette larve d’insecte qui constitue un appât naturel apprécié des truites. L’été sera propice à la pêche à la mouche.
La pêche dans ces paysages à couper le souffle nécessite tout de même des précautions car le niveau d’eau peut monter rapidement en cas d’orage.

www.peche06.fr

Vallée de la Tinée

Un terrain de jeu varié: la rivière large et accessible, les vallons secrets et les lacs d’altitudes perchés

La Tinée jouit d’une excellente réputation, non seulement pour la beauté des paysages sauvages de son bassin versant, mais aussi pour sa richesse halieutique : la rivière abrite une très bonne densité de truites farios, avec des parcours à découvrir à la mouche, aux appâts naturels ou au lancer. Quand on parle de la Tinée, il ne faut pas oublier ses très nombreux affluents densément peuplés en truites fario mais aussi les lacs d’altitude qui récompensent le pêcheur/randonneur.

www.peche06.fr

Vallée du Var

Le torrent fleuve, trait d’union entre Mercantour et Mediterranée

Des sources au pied de la Cayolle jusqu’à son embouchure en méditerranée à Nice, le fleuve présente des paysages variés.
En terme de pêche, le plan d’eau situé aux sources du Var, bordé de mélèzes est particulièrement adapté pour une activité en famille à 1800 m d’altitude au bord de la route mythique des Grandes Alpes.
Plus bas, sur le moyen Var, la rivière présente de longs radiers entrecoupés de plats profonds: les postes refuges ne sont pas très nombreux, mais abritent de très gros poissons.

www.peche06.fr

Carte interactive

Nos suggestions