Voir les photos (4)
Le carré

One man show : Elie semoun et ses monstres

Distractions et loisirs, One man Show / One woman show, Comique à Sainte-Maxime
  • Et si nous étions tous le monstre de quelqu'un ? Elie Semoun est de retour pour son septième seul en scène, avec une sacrée palette de personnages.

  • Des monstres bien d'aujourd'hui, terriblement familiers, campés avec l'ironie caustique et la désinvolture dont l'humoriste est coutumier. Un spectacle écrit à l'encre noire, qui passe les travers tragi-comiques de l'humanité à la moulinette.

    Entre les métaphores crues et l'humour acerbe, Elie Semoun n'a pas choisi : il prend tout ! Sans hésiter, non plus, à flirter avec l'absurde. Ses nouveaux personnages, coécrits avec son confrère Vincent Dedienne, le scénariste Nans Delgado, et sa...
    Des monstres bien d'aujourd'hui, terriblement familiers, campés avec l'ironie caustique et la désinvolture dont l'humoriste est coutumier. Un spectacle écrit à l'encre noire, qui passe les travers tragi-comiques de l'humanité à la moulinette.

    Entre les métaphores crues et l'humour acerbe, Elie Semoun n'a pas choisi : il prend tout ! Sans hésiter, non plus, à flirter avec l'absurde. Ses nouveaux personnages, coécrits avec son confrère Vincent Dedienne, le scénariste Nans Delgado, et sa complice de trente ans Muriel Robin, incarnent les dérives de la modernité. Tels Jean Marmoud, animateur raciste qui a rencontré l'âme sœur via l'appli Hello Facho, ou Guillaume, faux ex-djihadiste. L'humoriste, avec une mauvaise foi homérique, tente de reconquérir sa femme après quinze ans d’infidélités, mêle audacieusement Richard Wagner et « La danse des canards », croque les petites mesquineries et les grandes lâchetés.
    Son goût pour les caricatures contemporaines ne l'empêche pas d'aborder aussi des sujets plus sombres et personnels : sur scène, il s'adresse avec émotion à sa mère Denise, disparue lorsqu'il était petit garçon, évoque sans cynisme le vieillissement ou le handicap. Au fond, le monstre, ce pourrait être nous aussi bien que le voisin, c’est tout un chacun !
  • Langues parlées
    • Français
  • Le 29 octobre 2022
  • Plein tarif
    De 20 € à 38 €
  • Plein tarif : 38 €
    Tarif réduit : 28 €
    Tarif Carte blanche : 27 €
    Tarif Carte jeune : 20 €.

    En vente au guichet à l'Office de Tourisme.

    Billetterie ouverte : De septembre à juin, de 9h à 12h et de 14h à 17h30
    En juillet et août, de 9h à 18h.
Horaires
Horaires
  • Le 29 octobre 2022 à 20:30
En lien avec
Nos suggestions