img-name-mising

En attendant Godot - Alain Françon

Culture, Théâtre à Nice
  • Réflexion métaphysique ou gaudriole, cette pièce, la plus connue de l’auteur, nous laisse le choix. C’est une pièce d’hommes nous dit-il. Une représentation de l’absurdité de la vie ? Qui est Godot ? Celui qui résoudrait tout mais qui ne vient pas ?

  • Deux vagabonds, Vladimir et Estragon, quelque part à la campagne, à côté d’un arbre, le soir, attendent Godot, dont on ne sait rien. Ils n’en savent pas grand-chose non plus et ne se rappellent plus vraiment pourquoi ils l’attendent. Et en attendant ils discutent, se livrent à diverses activités, considèrent l’arbre, le ciel, l’un sa chaussure, l’autre son chapeau, à un moment Pozzo et Lucky passent.

    Voilà toute l’action d’En attendant Godot : presque rien, une attente. Mais ce presque...
    Deux vagabonds, Vladimir et Estragon, quelque part à la campagne, à côté d’un arbre, le soir, attendent Godot, dont on ne sait rien. Ils n’en savent pas grand-chose non plus et ne se rappellent plus vraiment pourquoi ils l’attendent. Et en attendant ils discutent, se livrent à diverses activités, considèrent l’arbre, le ciel, l’un sa chaussure, l’autre son chapeau, à un moment Pozzo et Lucky passent.

    Voilà toute l’action d’En attendant Godot : presque rien, une attente. Mais ce presque rien permet, plus radicalement que jamais auparavant dans l’histoire du théâtre, de faire toute la place au simple fait d’être là, à la présence humaine, sur scène, des acteurs. Et c’est ainsi que la première grande pièce de Beckett révèle une inventivité formidable, déployant son humour sauvage à même la scène, à chaque instant du jeu.

    Pour porter la question “Qui est Godot ?” la distribution d‘Alain Françon est parfaite, car il convoque de très grands comédiens et c’est sans doute parce qu’il monte la pièce simplement qu’elle atteint sa plus juste dimension. La pièce fait rire car elle fait peur, nous montrant les impasses dans lesquelles nous craignons de nous laisser embarquer. Le metteur en scène, en pleine maturité de son travail, a su donner au spectacle une densité humaine sidérante.
  • Langues parlées
    • Français
  • Du 3 mai 2023 au 5 mai 2023
  • Adulte
    De 5 € à 35 €
Horaires
Horaires
  • Du 3 mai 2023 au 5 mai 2023
    Ouvert Tous les jours
Nos suggestions