© IStock

5 expositions à ne pas manquer sur la Côte d'Azur

Photo et cinéma à Nice, la Chine et le Japon revisités à Mougins, art interactif à Vence, redécouverte du peintre Niçois Gustave Adolphe Mossa… Voici les expositions qu’il faut absolument voir ce printemps sur la Côte d’Azur…

Harcourt: L’Art de la lumière

📍 Musée de la Photographie
1, Place Pierre Gautier, Nice
📆 Du 04 février au 22 mai 2022

 

Souvent imité mais jamais égalé, le style Harcourt est devenu indissociable du glamour du cinéma français.

Imaginé par Cosette Harcourt et fondé en 1934, le Studio nait de la collaboration avec Robert Ricci et les frères Lacroix. Moderne et avant-gardiste, le style Harcourt est devenu une référence iconographique et un gage d’éternité.

Le studio parisien poursuit sa quête d’intemporalité avec une toute nouvelle série de portraits consacrée aux jeunes talents de la chanson et du rap français. Le Musée de la photographie de Nice les expose pour la première fois, avec ceux des plus grandes stars du cinéma français et international, lors de l’exposition Studio Harcourt : L’Art de la Lumière.  Le visiteur repartira avec sa photo Harcourt réalisée dans la cabine automatique inaugurée au Festival de Cannes.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Collection Mirkine (@mirkine)

Mirkine par Mirkine : photographes de cinéma

📍 Musée Massena
65, rue de France, Nice
📆 Du 18 décembre 2021 au 15 mai 2022

 

Léo et Yves Mirkine sont les photographes du 7ème art au destin hors du commun. Intimement liés à l’histoire de la Ville de Nice en tant que photographe des Studios de la Victorine, il a travaillé sur plus de 80 longs métrages.

De Mistinguet à Bardot, de Brasseur à Belmondo, d’Abel Gance à Vadim, ce photographe de plateau a immortalisé les stars en tournage sur la Côte, avec un vrai talent de portraitiste. Lors de l’exposition Mirkine par Mirkine : photographes de cinéma: 250 tirages, une reconstitution du Studio Mirkine parisien, des œuvres originales et une fresques artistiques immortalisant un demi-siècle du cinéma français grâce à des archives inédites depuis 1933, etc… retracent tout le glamour de la Riviera au Musée Massena.

La Clairvoyance du hasard

📍Centre de la photographie
43, rue de l’Eglise, Mougins
📆Du 26 février au 22 mai 2022

 

Pour sa troisième exposition depuis sa rénovation, le Centre de la photographie de Mougins explore une relation à l’inattendu. C’est une recherche vers l’équilibre délicate entre la maîtrise et le lâcher prise. Les photographes remettent continuellement en jeu cette équilibre dans leurs clichés.

Parcourant en train à grande vitesse les 4600 kms qui séparent Canton de Pékin, l’artiste chinois Li Lang a pris une photo par minute. Montées en diaporama, ces images en noir et blanc forment une fresque qui raconte sans filtre la Chine d’aujourd’hui. Fier de présenter son œuvre, l’exposition est sa première en Europe.

De son côté, la Japonaise Yuki Onodera produit des images aux cadrages précis qui s’enchâssent les unes dans les autres. Ses triptyques forment comme des trous de vers dans le continuum spatio-temporel et donnent accès à d’autres dimensions visuelles et poétiques.

Gustave-Adolphe Mossa : Niciensis Pinxit

📍Musée des Beaux-Arts
33 Av. des Baumettes, Nice
📆Du 29 janvier au 15 mai 2022

 

Pour le cinquantenaire de sa disparition, le Musée des Beaux-Arts Jules Cheret de Nice présente une grande rétrospective de l’œuvre du peintre Niçois Gustave-Adolphe Mossa (1883-1971) lors de l’exposition Niciensis Pinxit.

Principalement connu pour ses toiles symbolistes, qui offrent aux regards des œuvres aussi précieuses qu’étranges et horrifiques, Mossa s’est investi avec tout autant de passion dans de nombreux autres domaines qui restaient à ce jour largement ignorés.

L’exposition s’attache à les mettre en lumière et permet de (re)découvrir une œuvre foisonnante et étonnamment moderne. Une exposition offrant un hommage à l’artiste et à la confluence des mouvements artistiques internationaux et de la culture régionale, à laquelle il reste attaché toute sa vie.

Empathie

📍Musée de Vence
2 place du Frêne, Vence
📆Du 29 janvier au 12 juin 2022

 

L’exposition Empathie au Musée de Vence présente un parcours d’œuvres de Scenocosme, pseudonyme du couple d’artistes Grégory Lasserre et Anaïs Met Den Ancxt.

Ces plasticiens détournent diverses technologies pour inventer des œuvres d’art interactives. La spécificité de la démarche de Scenocosme est de travailler à une rencontre sensible entre dimension technologique et éléments “naturels” ( végétal, pierres, bois, plumes…). Leurs œuvres interactives perçoivent diverses relations invisibles entre les corps et l’environnement du visiteur et invitent à partager la vision d’un monde où chacun est dans un rapport “d’empathie” avec son environnement.

VOUS AIMEREZ AUSSI !
Nos suggestions